IPTV : comment ça marche ? Et quels risques encoure-t-on ?

Ben
Streaming
Read Time:3 Minute, 45 Second

On ne va pas se mentir, avec l’annonce récente de la création d’une nouvelle chaîne de télévision née de la fusion entre TF1 et Mediapro pour la diffusion dès la saison 2020-2021 des rencontres de L1 et L2 moyennant un tarif de 25€ par mois, les recherches concernant l’IPTV ont de nouveau explosé. Et cela est tout sauf surprenant dans la mesure où rares sont les fans de foot qui s’apprêtent à dépenser plus de 20 euros par mois pour s’abonner à la version payante de Telefoot afin d’assister à des matchs qui devraient se jouer à huis-clos complet ou partiel. Qui plus est en plus de leurs anciens abonnements à beIN Sports ou encore RMC Sport. Bien qu’illégale, l’IPTV est donc de nouveau sous le feu des projecteurs.

Pour celles et ceux qui ne savent pas en quoi consiste l’IPTV, qu’ils en aient déjà entendu parler ou non, nous allons tenter de vous expliquer son fonctionnement ici, sur Geekn’stuff, tout en revenant sur les risques que vous encourez si vous décidez de l’utiliser car oui, l’IPTV est tout sauf légale.

IPTV : définition et matériel requis

Avant toute chose, il convient de rappeler ce qu’est l’IPTV. Expliquer le plus vulgairement possible, il s’agit de la télévision par Internet, ce qui nous amène par définition à faire le rapprochement avec la télévision telle que vous la regardez très probablement déjà grâce au décodeur raccordé à la fois à votre téléviseur et à votre box Internet souscrite chez Bouygues Telecom, Free, Orange, SFR ou n’importe quel autre FAI de France. L’IPTV requière d’ailleurs lui aussi l’installation d’un boîtier, tournant le plus souvent sous Android, à l’image du Beelink GT 1 Ultimate, ou éventuellement d’un ordinateur fixe ou portable faisant alors office de media center. Précisons que l’IPTV est par conséquent 100% compatible avec un smartphone et une tablette.

IPTV : comment ça marche ?

Solution 1 : le streaming

Une fois le support dûment connecté à Internet et relié à un écran, deux solutions sont envisageables pour tirer pleinement partie du potentiel de l’IPTV. La première consiste à installer un lecteur virtuel tel que Kodi, qui équipe notamment la Xbox, et à télécharger des plugins permettant d’accéder à un catalogue presque qu’infini de vidéos généralement proposées en streaming via des sites bien connus comme DDL Island ou Zone Telechargement. Le plus populaire de ces plugins est Logan TV. Attention, son utilisation, à l’instar de celle de tout autre plugin, aux fins évoquées précédemment, est tout simplement illégale. Par ailleurs, il faut savoir que la qualité de ces vidéos en streaming est rarement au rendez-vous et que les sites qui les fournissent n’ont une durée de vie que très limitée.

  • Avantages : 100% gratuit (hors coût d’acquisition du matériel)
  • Inconvénients : qualité et pérennité du service, illégal

Solution 2 : l’abonnement payant

C’est pourquoi la plupart des utilisateurs de l’IPTV préfèrent recourir à la seconde solution : la souscription à un abonnement payant. C’est le cas par exemple de Vodka TV Pro 2, auquel il est très simple de s’abonner après une petite recherche sur la plateforme de ventes aux enchère eBay, le plus souvent pour une durée d’un an et une vingtaine d’euros (25€ à l’heure où nous écrivons cet article). Après avoir finalisé la phase de souscription à l’offre d’IPTV, il suffit d’installer un lien .APK (Android Package Kit) en l’ouvrant via le terminal équipé du système d’exploitation mobile Android installé sur le boîtier ou l’ordinateur évoqué dans le point précédent. Et le tour est joué !

Attention là encore, ce n’est pas parce que l’abonnement est payant que les services proposés via le fournisseur, si tant est que nous puissions l’appeler ainsi, est légal. Au contraire. Ce dernier n’entretenant pas de partenariat commercial avec les diffuseurs d’origine, son recours est répréhensible par la loi. Pour beaucoup, le jeu en vaut toutefois la chandelle. Il faut dire qu’accéder à plus de 1000 chaînes françaises et étrangères en HD, dont celles diffusant les matchs de football et d’autres sports du monde entier en direct, le tout pour pas plus de 30 euros par mois peut être tentant. Très tentant même.

  • Avantages : nombre de chaîne et qualité de retransmission
  • Inconvénients : service payant et illégal

L’IPTV et la loi

On ne va pas s’étendre sur ce sujet car c’est loin d’être le plus réjouissant. En recourant à l’IPTV, par quelque moyen que ce soit, vous encourrez jusqu’à 3 ans de prison et une amende pouvant s’élever jusqu’à 300 000 euros pour contrefaçon. Vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenu !

About Post Author

Ben

Passionné du web et plus globalement des nouvelles technologies, j'ai créé Geekn'stuff en 2020 pour vous proposer une immersion dans un monde aussi vaste qu'intéressant finalement loin d'être réservé aux geeks.

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Mourir Peut Attendre : la nouvelle date de sortie du dernier James Bond est connue

On ne vous apprendra rien en vous annonçant que l’épidémie de COVID-19 qui continue de toucher le monde entier a fait beaucoup de victimes, à tel point que la plupart des gouvernements ont pris des mesures drastiques allant jusqu’au confinement total de leur population pendant une période donnée. C’est ce […]
No Time To Die

Subscribe US Now