Top 10 des plugins WordPress incontournables pour un site SEO-friendly

Ben
SEO - WordPress
Read Time:7 Minute, 5 Second

Si vous éditez ce que nous appelons communément un site de contenu comme l’est par exemple Geekn’stuff, il y a de fortes chances que vous passiez par un CMS, pour Content Managing System, et plus encore de chances pour que ce dernier soit WordPress. Et pour cause, la solution Open Source qui a vu le jour en 2003 présente de multiples avantages, notamment en termes d’administration. Son interface de gestion est en effet très intuitive. Grâce à WordPress, il n’a jamais été aussi simple de créer son site Internet et de l’administrer en parfaite autonomie, ou presque, même pour toute personne non-aguerrie au développement web. Le logiciel distribué sous licence GNU a également l’avantage de pouvoir être optimisé pour le référencement naturel, ou SEO, assez facilement, en tout cas techniquement.

Pour tirer un maximum partie de WordPress sans avoir à mettre les mains dans le cambouis, il vous faudra néanmoins télécharger et installer quelques plugins incontournables que nous avons souhaité vous présenter en détail ici, sur Geekn’stuff. Attention, conformément à ce que nous expliquions précédemment, ces extensions ne vous permettront pas de faire la différence, en particulier si vous êtes confronté à une forte intensité concurrentielle. Ils ont vocation à faciliter la préparation du terrain technique en attendant la mise en place de « hacks » que nous aborderons ultérieurement dans un article spécifique.

10 extensions pour améliorer le référencement de votre site WordPress

Pour ériger cette liste, nous avons tenu compte de différents facteurs tels que l’efficacité, la fiabilité, la popularité ou encore l’adaptabilité. Nous nous sommes aussi et surtout appuyés sur nos tests personnels réalisés aussi bien ici sur Geekn’stuff que sur les autres sites de notre réseau sur lesquels nous utilisons tout ou partie de ces plugins.

1 – AMP

Pour les sites de contenu auxquels nous faisions allusion en introduction, le format AMP est tout simplement incontournable. Pour rappel, il permet de fournir une version allégée, et donc beaucoup plus rapide à charger, de vos contenus aux internautes naviguant sur un terminal mobile, ce qui n’est pas négligeable quand on connaît l’importance du temps de chargement à la fois pour le SEO et l’expérience utilisateur. AMP est d’ailleurs l’acronyme de Accelerated Mobile Pages. WordPress est à présent compatible avec AMP, mais celui n’est pas géré nativement par le CMS. C’est pourquoi l’usage d’un plugin s’impose. Si plusieurs solutions sont disponibles sur la librairie officielle de WordPress, nous vous recommandons celle proposée par AMP Project Contributors qui est indiscutablement la plus stable et la plus régulièrement mise à jour.

Télécharger

2 – WP Rocket

Toujours dans l’optique d’améliorer le temps de chargement de votre site WordPress, nous vous conseillons vivement de recourir aux services de WP Rocket. Il s’agit d’un plugin payant. Toutefois, la licence annuelle ne dépasse pas les 49$. Compte tenu du gain de performance que celui-ci vous procurera, l’investissement se révélera vite rentable. Mais à quoi sert concrètement WP Rocket ? Loin de nous l’idée de vouloir vous assommer avec un cours théorique sur la mise en cache des fichiers et ses bienfaits. Sachez juste que cette technique est utilisée par tous les plus grands acteurs du web pour accroître la vitesse d’affichage de leurs contenus. Et sur ce point-là, WP Rocket est tout simplement le meilleur. L’outil développé par WP Media s’avérera également utile pour toute une flopée de fonctionnalités supplémentaires telles que la compression des fichiers CSS et/ou JS, la configuration de leur chargement différé ou encore le nettoyage et l’optimisation de votre base de données.

Télécharger

3 – Imagify

Imagify est l’un des plugins de compression d’images les plus performants du marché. Il est édité par WP Media, la société qui s’est faîte connaître auprès de nombreux utilisateurs de WordPress grâce à WP Rocket (voir ci-dessus). Lui aussi requiert l’acquisition d’une licence dont la plus basse coûte la bagatelle d’une cinquantaine d’euros pour un an. Croyez-nous, le prix de cette licence est dérisoire par rapport aux bénéfices que vous tirerez du plugin, d’autant qu’Imagify gère par ailleurs l’exploitation du format webp qui tend à devenir un véritable standard.

Télécharger

4 – Asset CleanUp Pro: Page Speed Booster

Bien qu’Asset CleanUp Pro soit moins populaire que les trois extensions précédentes, il n’est reste pas moins indispensable dans la mesure où il permet de bloquer le chargement des fichiers CSS et JS sur les pages qui n’en ont pas besoin pour fonctionner, et ce sans avoir à pondre la moindre ligne de codes. Si vous utilisez un plugin comme Contact Form 7 pour gérer un formulaire présent sur une seule et unique page dédiée, il ne vous faudra que quelques clics pour bloquer l’appel des fichiers CSS et JS conditionnant son fonctionnement sur les autres pages, y compris les articles. Avouez que c’est plutôt canon ! Une version gratuite existe. Elle pourra vous convenir si vous avez un site one-page qui affiche déjà un temps de chargement correct. Cependant, c’est loin d’être le cas de tout le monde. De ce fait, nous ne pouvions conclure ce point sans évoquer le pricing. Pour un seul site, la licence annuelle s’élève à un peu moins de 35€.

Télécharger

5 – Yoast SEO

Faut-il encore présenter Yoast ? Il s’agit en quelques sortes d’une boîte à outils, voir d’un véritable couteau suisse, via lequel vous pourrez procéder à l’optimisation de critères aussi basiques qu’efficaces, à commencer par les balises Title et META Description de chacune des pages de votre site. Yoast s’est qui plus est forgé une excellente notoriété en vulgarisant l’implémentation du fil d’Ariane, plus que jamais prépondérant pour le SEO, et ses options permettant de générer et d’administrer un plan de site XML conforme aux « guidelines » de Google. Pour celles et ceux qui désirerez exploiter pleinement le plugin, une version premium est proposée sur le site de l’éditeur. A l’heure où nous écrivons cet article, nous ne l’avons pas (encore) testée personnellement.

Nous tenons ici à vous alerter sur les limites de Yoast, qui n’a rien d’une solution miracle. Il ne s’agit que d’une brique parmi tant d’autres qui ne vous sera profitable que si vous l’utilisez intelligemment et avec parcimonie. C’est précisément pour cette raison que nous n’avons jamais vu l’intérêt de souscrire un abonnement à Yoast Premium.

Télécharger

6 – Broken Link Checker

Comme son nom l’indique, Broken Link Checker est votre meilleur allié pour surveiller les liens cassés de votre site, qu’ils pointent vers des pages internes ou externes. Le plugin d’ores et déjà téléchargé plus de 700 000 fois pourra ainsi vous aider à favoriser le passage des robots de Google, en éradiquant toute erreur 404 qui risquerait à termes de nuire à votre budget crawl.

Télécharger

7 – Redirection

Après avoir identifié vos liens morts, il vous faudra les rediriger. Pour cela, rien de mieux que l’extension Redirection. Pour vous éviter de casser votre site en éditant maladroitement le fichier .htaccess situé à la racine de votre hébergement, dans le cadre de la mise en place d’éventuelles règles de redirection, ce dernier est sans doute le plugin le plus simple et efficace du moment.

Télécharger

8 – WP-Optimize – Clean, Compress, Cache

Si vous envisagez de vous abonner à WP Rocket, vous pouvez passer votre chemin. Dans le cas contraire, vous pouvez envisager WP-Optimize comme l’une de ses alternatives gratuites.

Télécharger

9 – WP Maintenance Mode

Comme tout administrateur de site web, tournant d’ailleurs sous WordPress ou non, vous serez certainement amené un jour à réaliser dessus des opérations de maintenance. Quelle qu’en soit la durée, WP Maintenance Mode vous conférera l’opportunité de déployer une page d’attente renvoyant un code d’erreur HTTP 503. Vos utilisateurs, à l’instar des robots d’exploration de Google, en sauront ainsi informé et cela vous évitera bien des soucis supplémentaires. On rappellera effectivement qu’indiquer temporairement un tel code au moteur de recherche est préférable à toute autre erreur serveur que Googlebot a tendance à percevoir d’un très mauvais œil.

Télécharger

10 – Site Kit by Google

Dernière extension mais non des moindres, nous avons nommé Site Kit, le plugin WordPress officiel de Google que les équipes de la firme de Mountain View proposent en téléchargement libre depuis le 31 octobre 2019. Il s’avérera incontournable pour celles et ceux qui veulent suivre les statistiques issues de la Search Console et Analytics, pour ne citer qu’eux, directement dans le back-office de WordPress. Site Kit est tout aussi intéressant pour l’implémentation du code de tracking de Google Analytics. Avis aux administrateurs qui ne veulent pas se risquer à le coller directement dans le code source de leur site !

Télécharger

About Post Author

Ben

Passionné du web et plus globalement des nouvelles technologies, j'ai créé Geekn'stuff en 2020 pour vous proposer une immersion dans un monde aussi vaste qu'intéressant finalement loin d'être réservé aux geeks.

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

PlayStation 5 : les tarifs de la nouvelle console de Sony sont connus !

Plus un jour ne se passe sans qu’une nouvelle rumeur sur la PlayStation 5 n’affole la Toile. Il faut dire que malgré les récentes annonces de Sony, plusieurs questions sur la prochaine console de salon du fabricant japonais restent en suspens, à commencer par son tarif. Ou plus exactement ses […]
PS5

Subscribe US Now