Test du volant Thrustmaster T300RS

Ben
Thrustmaster T300RS
Read Time:8 Minute, 47 Second

Lorsque Thrustmaster a lancé le T500RS en tant que volant officiel de Gran Turismo® 5 en 2011, la marque phare d’accessoires de jeux vidéo a une nouvelle fois prouvé son ambition de conquérir à tout jamais le cœur des adeptes de simulation de course. Avec une construction robuste, des matériaux de haute qualité et une grande disponibilité chez les détaillants du monde entier, le moins que l’on puisse dire est qu’elle s’est armée pour cela d’une référence pour la moins compétitive, ce qui s’est rapidement vérifié puisque son T500RS a attiré l’attention de nombreux pilotes en herbe à la recherche d’un volant compatible PS3 et PC.

Thrustmaster T300RS : l’un des volants pour PlayStation 4 et PC au meilleur rapport qualité/prix

Le T500RS a en effet été largement plébiscité, et c’est fort logiquement que Thrustmaster a souhaité réitérer son succès sur la dernière génération de consoles avec son T300RS, qui a fait son apparition sur le marché dès la fin de l’année 2014 en se targuant d’une compatibilité totale avec la PlayStation 4. Bien que le numéro de modèle soit plus petit, le T300 est doté d’une nouvelle technologie qui le rend résolument plus précis que son prédécesseur, mais aussi plus durable et plus agréable à manipuler. Pour avoir longuement repoussé le T500RS dans ses retranchements sur la PS3, nous étions curieux de mettre la main sur ce matériel qui n’a désormais plus rien de nouveau mais aux sirènes desquelles nous n’avons pas pu résister après l’officialisation de la sortie de Gran Turismo 7 sur PlayStation 5.

Thrustmaster T300RS : déballage et installation

Thrustmaster T300RS - Packaging

Nos premières impressions en déballant les produits Thrustmaster ont toujours été positives ; on comprend aisément pourquoi Sony – une société très protectrice de ses marques – a confié à Thrustmaster la construction d’accessoires sous licence officielle pour PlayStation et Gran Turismo®. Ils sont très bien emballés et documentés, avec des instructions et des schémas clairs.

L’installation a été un jeu d’enfant et nous avons été agréablement surpris de constater que les câbles fournis étaient plus que suffisamment longs pour s’adapter à notre configuration plutôt peu orthodoxe. Si vous avez déjà eu du mal à brancher un câble USB ou un câble d’alimentation qui est juste quelques centimètres trop courts, vous savez combien c’est important ! Comme les autres volants, le T300RS comprend un support de montage sur table et des trous de passage pour vis de fixation M6. Autant dire que le fixer s’est avéré être un jeu d’enfant, même pour nous qui ne sommes pas bricoleurs pour un sou.

Thrustmaster T300RS : compatibilité et ergonomie

L’un des grands avantages du T300 est sa compatibilité : il fonctionne dès le départ avec la PlayStation 4, la PlayStation 3 et le PC, grâce à un interrupteur qui permet de modifier le mode du volant en fonction de l’appareil auquel il est connecté. Cela signifie qu’en dehors de la série Forza Motorsports sur Xbox One, son utilisation est possible sur tous les jeux de course les plus populaires du moment.

Quelle est la grande différence avec le T500 ? Quand bien même il est présenté comme un volant tout à fait compatible avec la PS4, le T500 ne garantit pas une prise en charge de tous les jeux. Il appartient à chaque développeur de décider s’il souhaite supporter l’ancien matériel ou non. Il est également dépourvu de boutons « PS » et « Share » qui pour rappel sont apparus avec la PS4. Le T300, en revanche, offre une fonctionnalité complète à la fois sur PS3 et PS4, rendant la manette totalement inutile, à tel point que la console peut être utilisée exclusivement avec le volant. Si de prime abord ce détail peut paraître anodin, il ne faut pas négliger le simple fait de pouvoir sauter dans son poste de conduite sans avoir à jongler avec une manette que l’on aurait été contraint de garder sous la main.

Thrustmaster T300RS - Volant

Outre la compatibilité, nous avons constaté que la nouvelle disposition des boutons sur le T300 est bien meilleure que celle du T500. Les boutons L2, R2, Select et Start ont été rapprochés des pouces, de façon à les rendre accessibles sans avoir à retirer la main du volant. Le T300 est également équipé de palettes de changement de vitesse plus traditionnelles qui sont fixées à l’arrière de ce dernier et qui tournent avec lui (contrairement au T500, qui a souvent été critiqué pour ses palettes fixes).

Même si nous nous étions habitués aux palettes fixes du T500, nous devons avouer que nous ne les avons jamais particulièrement appréciées, et il nous arrivait de manquer des changements de vitesse en milieu de virage lorsqu’elles se retrouvaient hors de portée de nos doigts. Ce problème est complètement résolu avec le T300. Mieux encore, ses palettes présentent un clic agréable et solide, avec un court trajet qui est étonnamment satisfaisant. Bien que ce soit probablement psychologique, nous avons l’impression de pouvoir passer nos rapports plus rapidement sur le T300, ce qui est bien plus amusant.

Thrustmaster T300RS : expérience de conduite

Thrustmaster T300RS - Accessoires

C’est le moment idéal pour préciser que le T300RS est entièrement compatible avec toutes les jantes produites par Thrustmaster, y compris la Ferrari GTE (458 Challenge Replica Edition), la TX, la réplique de la Ferrari F1 et même la T500. Les jantes peuvent être échangées à l’aide d’un mécanisme de démontage rapide, mais ce n’est pas entièrement « plug and play » puisqu’il est quand même nécessaire de se munir d’un tournevis pour réaliser l’échange. Quoi qu’il en soit, la roue d’origine du T300 reste selon nous le meilleur choix : elle est de bonne taille et se tient donc parfaitement dans les mains.

Pour autant, le vrai plaisir avec le T300RS n’émane pas de ses dimensions, mais de son nouveau moteur à retour de force qui est solide et exceptionnellement doux. C’est un régal de conduire dans Gran Turismo® 6, de même que les simulateurs PC plus communicatifs et agréables à utiliser tels que iRacing et Assetto Corsa. Le volant permet même de mieux s’immerger dans des simulations plus « arcade » telles que DriveClub.

La transmission du couple s’opérant en douceur, le retour de force n’en est que plus naturel, ce qui permet de ressentir entre les mains les nuances de la surface de l’asphalte ainsi que le comportement de la voiture avec davantage de réalisme. La sensation est non seulement douce, mais aussi puissante, notamment après avoir opéré quelques réglages pour accroître la résistance du volant, ce qui ne devrait pas laisser indifférents les joueurs pour lesquels le ressenti du phénomène de rétroaction est essentiel. Selon la documentation de Thrustmaster, l’agressivité du T500 peut être améliorée, mais nous n’avons pas réellement ressenti la différence lors de nos tests.

La puissance du T300 semble « sans frottement » parce que, d’une certaine manière, elle l’est : il utilise un servomoteur sans balais de qualité industrielle, que l’on ne trouve généralement que sur les roues haut de gamme, qui sont considérablement plus chères.

Une discussion technique sur les mérites d’un moteur à courant continu « sans balais » dépasse le cadre de cet examen, mais vous pourrez en apprendre davantage sur la technologie ici. Pour résumer, il y a moins de friction à l’intérieur du moteur donc il est plus silencieux et pérenne. Le T300 utilise également le « H.E.A.R.T. » de Thrustmaster (« Hall Effect AccuRate Technology »), un système complexe dont le fonctionnement repose sur l’usage d’aimants pour détecter la position du volant sans qu’aucune pièce mobile ne soit nécessaire. A noter que ce fameux système requière la présence d’un petit ventilateur à l’intérieur du moteur qui s’allume lors d’une utilisation intensive. Il pourra vous arriver de l’entendre si, pour quelque raison que ce soit, vous avez dû couper le son du jeu auquel vous jouez. Rassurez-vous, il n’a jamais été assez fort dans nos tests pour entraver le son émis par les haut-parleurs de la télévision, même à bas volume.

Tout cela contribue à l’une des meilleures expériences que l’on puisse vivre à ce niveau de prix, dans un bel emballage qui devrait pouvoir résister à de nombreux abus.

Thrustmaster T300RS : zoom sur le pédalier

Thrustmaster T300RS - Volant et pédales

Un volant aussi exceptionnel peut cependant donner l’impression que les pédales sont un peu laissées pour compte : contrairement au T500, qui comportait trois pédales pouvant être montées dans une configuration à charnière supérieure, celles incluses avec le T300 sont beaucoup moins sophistiquées.

Bien qu’elles restent dans l’ombre de leurs homologues complétées d’un embrayage, les pédales du T300 ne sont pas nécessairement mauvaises ; la pédale de frein présente plus de résistance que l’accélérateur et répondra bien aux attentes de la plupart des propriétaires de T300. Notez qu’elles n’ont pas ou très peu d’adhérence sur les surfaces moquettées, ce qui peut poser un problème si vous ne les montez pas dans un appareil dédié.

Les pilotes les plus chevronnés, en revanche, seront heureux de savoir que le volant peut être utilisé avec une large gamme de pédales de Thrustmaster et d’autres fabricants. Si cela ne fait pas du T300 un modèle unique, son potentiel de personnalisation et d’évolution reste une caractéristique prépondérante pour tout produit de simulation de course dans l’optique de combiner, assortir et améliorer les accessoires à sa guise.

L’amélioration la plus évidente est le pédalier Thrustmaster T3PA qui est l’un des plus performants de la société grâce à son embrayage et sa résistance variable. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter ce test complémentaire partagé par nos confrères de la boutique Materiel.net.

Conclusion du test

La question que vous vous posez sûrement à présent, c’est : faut-il acheter le volant Thrustmaster T300RS ? Une question d’autant plus légitime qu’il commence à prendre de l’âge et que d’ici quelques mois, la PlayStation 5 débarquera en grande pompe avec son lot d’équipements. Qu’à cela ne tienne, si vous êtes à la recherche d’un volant et que vous avez le budget nécessaire, vous ne pouvez pas vous tromper avec le T300RS. La durabilité et le toucher exceptionnel offerts par le moteur sans balais, la prise en charge complète des PS3, PS4 et PC, ainsi qu’un prix raisonnable en font plus que jamais une option pratique et attrayante, sans doute plus pour maintenant que pour les années à venir. Par ailleurs, si nous devions choisir entre le T500 et le T300 aujourd’hui, sachez que nous opterions à coup sûr pour le T300.

About Post Author

Ben

Passionné du web et plus globalement des nouvelles technologies, j'ai créé Geekn'stuff en 2020 pour vous proposer une immersion dans un monde aussi vaste qu'intéressant finalement loin d'être réservé aux geeks.

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Star Wars : Disney dévoile la carte officielle de la galaxie

Star Wars, indiscutablement l’une des sagas cinématographiques les plus populaires au monde, continue de susciter un fort engouement tant auprès de ses fans inconditionnels que d’une nouvelle génération de spectateurs notamment séduits via l’appui de Disney qui, pour rappel, a racheté les droits de la franchise à la société Lucasfilm […]
Disney - Star Wars

Subscribe US Now