High Tech

Monter son PC Gamer : connaître les étapes de montage

Par Ben, le 22 février 2021, mis à jour le 25 février 2021
Monter son pc gamer : connaître les étapes de montage

Si la plupart des gamers ont actuellement les yeux rivés sur la PlayStation 5 et, à un degré moindre, sur son alternative proposée par Microsoft, la Xbox Series X, les PC destinés au jeu vidéo n’ont pas dit leur dernier mot. Les ventes d’ordinateurs équipés pour le gaming se maintiennent en effet, preuve que les joueurs qui préfèrent se divertir derrière leur bureau plutôt que dans leur salon sont toujours nombreux. Comme le dit l’adage : il en faut pour tous les goûts. Par ailleurs, l’un n’empêche pas l’autre. Quoi qu’il en soit, il nous semblait judicieux de revenir en détail sur ce qui caractérise un PC Gamer digne de ce nom, et plus encore sur les différents critères ainsi que les étapes à respecter pour le monter par vous-même. Car c’est aussi cela qui fait la beauté du gaming sur ordinateur : concevoir sa machine de ses propres mains, sur mesure, pour profiter d’une expérience de jeu personnalisée jusque dans le hardware. Voilà, le contexte est posé. Nous pouvons à présent rentrer dans le vif du sujet.

PC Gamer

Préambule : qu’est-ce qu’un PC Gamer ?

Si vous êtes arrivé sur cet article, c’est que vous vous intéressez ne serait-ce qu’un peu à l’univers passionnant des nouvelles technologies. Nous ne vous apprendrons donc rien en affirmant qu’il existe plusieurs types d’ordinateurs. Chacun d’eux correspond généralement à une utilisation bien précise. On distingue entre autres les PC pour la bureautique, le multimédia et le gaming. Tous n’ont évidemment pas le même prix. C’est une notion que nous aborderons de manière plus détaillée par la suite, mais sachez d’emblée que les machines assemblées pour les jeux vidéo sont naturellement celles qui coûtent le plus cher, d’autant plus si vous optez finalement pour un ordinateur portable. Comment pourrait-il en être autrement à l’heure où les éditeurs proposent des titres de plus en plus gourmands en ressources ? Des ressources qui impliquent le recours à des composants performants et par conséquent onéreux. C’est le cas de la carte-mère, du processeur, des barrettes de mémoire RAM ou encore de la carte graphique, quand il n’y en a qu’une seule.

Pourquoi monter son PC Gamer ?

Précisons d’emblée que monter son PC Gamer n’a en soit rien de compliqué. Si les différentes étapes du montage peuvent légitimement rebuter toutes celles et ceux qui ne seraient pas à l’aise avec un tournevis cruciforme, la marche à suivre pour assembler les composants dans le boîtier est en réalité enfantine, ou presque. Pas besoin d’être un bricoleur ou une bricoleuse hors-paire pour mener à bien ce projet qui, vous allez voir, présente certains avantages non négligeables. En montant votre propre ordinateur de jeu, vous disposerez d’un équipement performant à un coup inférieur à celui des PC déjà montés. Vous aurez en plus la liberté, et même l’opportunité, de choisir chacune de ses pièces dans un souci de compatibilité optimale, ce qui aura un impact direct sur ses performances, d’autant plus si vous souhaitez recourir par la suite à l’overcloking afin d’en décupler le potentiel. En optant pour une configuration à la carte, vous pourrez enfin vous faire plaisir visuellement, grâce à des composants au design soigné parfois personnalisable. Si vous accordez de l’importance à ce critère esthétique autant qu’à la dimension technique, n’attendez plus pour monter votre PC Gamer.

Quels sont les composants indispensables au montage d’un PC Gamer ?

Avant toute chose, il convient de préciser que nous ne palerons ici que d’ordinateur de bureau, même si les composants indispensables au montage d’un PC Gamer fixe et portable ne diffèrent que par leur taille.

La carte mère

Exemple de cartes mères
Crédits photo : Trusted Reviews

Comme son nom l’indique, la carte mère est le centre névralgique non seulement d’un bon PC Gamer, mais aussi plus globalement de tout ordinateur quel qu’il soit. C’est une pièce maîtresse qui doit être choisie avec beaucoup de rigueur en gardant à l’esprit qu’elle devra vous permettre de faire évoluer votre machine lorsque celle-ci ne sera plus en mesure de faire tourner les prochains jeux, quand votre carte graphique ne sera plus assez puissante, par exemple. Le choix de la carte mère est notamment conditionné par son format (mini-ITX, micro-ATX, ATX et e-ATX), son socket, c’est-à-dire la marque du processeur qu’elle va accueillir (Intel ou AMD), son chipset ainsi que ses slots, ses connecteurs et ses ports d’extension qui servent respectivement à connecter les barrettes de mémoire RAM, le ou les disques durs, et enfin la ou les cartes graphiques ainsi que d’autres composants secondaires tels que la carte son ou la carte réseau. Comme nous l’évoquions précédemment, il est crucial de tenir compte du potentiel évolutif de votre future carte mère afin d’éviter d’avoir à partir sur une nouvelle configuration dans 6 mois. A moins d’avoir un budget illimité, et encore…

Le processeur

Quel processeur (CPU) choisir pour monter son PC Gamer ? En voilà une excellente question.

Pendant longtemps, les processeurs Intel étaient la norme. Le dilemme était alors moins cornélien qu’aujourd’hui. Entre temps, AMD a effectivement su innover pour rattraper son ‘’retard’’ sur son éternel rival, ce qui est en soit une bonne chose pour les gamers que vous êtes dans la mesure où vous disposez à présent d’un choix plus grand à des prix plus compétitifs. En revanche, trouver chaussure à son pied dans le catalogue des principaux revendeurs nécessite plus d’efforts qu’avant, surtout pour celles et ceux qui ne seraient pas à l’aise avec le jargon matériel. Pour vous aiguiller, nous nous contenterons de rappeler qu’un processeur a par défaut un socket qui doit être le même que celui de votre carte mère. Dans le cas contraire, vous rencontrerez un problème crucial d’incompatibilité. A l’heure où nous écrivions cet article, le dernier socket d’Intel était le 1200 Comet Lake-S. Quant à celui d’AMD, c’était encore l’indétrônable AM4 qui permettait de faire tourner une multitude de processeurs AMD Ryzen qui n’ont plus rien à prouver. Vous l’aurez compris, nous avons un petit penchant pour les CPU d’AMD, mais cela n’engage que nous.

La mémoire RAM

Par définition, le processeur a vocation à exécuter les instructions des programmes informatiques. La mémoire vive (RAM) va de son côté les enregistrer. De ce fait, plus la quantité de RAM d’un ordinateur est grande, plus ce dernier est en mesure d’enregistrer des instructions. Il va sans dire qu’un PC Gamer a besoin d’un minimum de mémoire pour stocker le volume d’informations souvent conséquent des jeux vidéo. Nous pouvons l’évaluer à 8 Go. Si votre budget vous l’autorise, et que votre carte mère peut en supporter davantage (attention sur ce point), nous ne pouvons que vous conseiller de partir sur 12 voir 16 Go de RAM. Vous n’en serez que plus confortable.

La carte graphique

nVidia vs. AMD
Crédits photo : Le comptoir du hardware

La carte graphique est l’essence même du gaming. Nous aurions pu vous la présenter en premier mais cela n’aurait pas eu de réel intérêt puisqu’à l’instar de tous les autres composants d’un PC Gamer, elle ne peut fonctionner seule. Nous tenions qui plus est à définir d’abord ce qu’est un processeur car les cartes graphiques en possèdent également un. On parle ici de GPU, pour unité de traitement graphique. Il peut être signé AMD ou nVidia. Pour ce qui est des marques, ou plus exactement des fabricants, on n’en dénombre pas moins d’une dizaine. Les meilleures, qui sont de surcroît les plus populaires, sont assurément AMD, ASUS, Gigabyte, MSI, PNI et Sapphire. Une carte graphique dispose aussi de sa propre mémoire vive qui peut aller de 1 à 24 Go, avec un vaste écart de prix. Très personnellement, la RAM graphique n’est pas ce qui nous importe le plus. Nous préférons nous concentrer sur la puissance du moteur, quitte à associer plusieurs cartes en recourant aux technologies SLI de nVidia ou CrossFire d’AMD, avec une fois n’est pas coutume une carte mère adaptée et une alimentation capable de tenir la route. A noter pour conclure sur ce sujet que c’est bien entendu à la carte graphique que le ou les écrans seront connectés, idéalement en HDMI.

Le disque dur

Pas la peine de tergiverser sur ce point si ce n’est pour préciser qu’il s’agit ici d’une question de capacité de stockage, de vitesse et de connectique. La norme en termes de connectique est le SATA, à la fois pour les disques durs traditionnels (HDD) et les disques durs rapides de nouvelle génération (SSD). Les HDD ont l’avantage de pouvoir stocker plus de données à un coup moindre que les SSD qui offrent quant à eux une meilleure vitesse de lecture et d’écriture. La coutume pour un PC Gamer est donc d’avoir deux disques durs : un SSD sur lequel sont hébergés le système d’exploitation et l’ensemble des softwares, y compris les fichiers d’installation et de configuration des jeux vidéo, et un HDD qui sert pour sa part à stocker les images, musiques, vidéos et tout autre fichier multimédia ou bureautique.

L’alimentation

Vous pouvez avoir la configuration la plus performante qu’il soit, si votre alimentation ne délivre pas suffisamment d’énergie, vous ne pourrez pas en profiter. Pour un PC Gamer, il est recommandé d’opter pour une alimentation d’au moins 550-650 Watts. Celle-ci vous permettra de distribuer l’électricité nécessaire au fonctionnement d’un ordinateur pour le gaming d’entrée de gamme, avec une seule et unique carte graphique. Si vous envisagez d’équiper votre machine d’un système graphique hybride, avec deux cartes AMD ou nVidia branchées en parallèle, vous aurez besoin d’une alimentation de 750-850 Watts. Pensez aussi à bien vérifier qu’elle dispose des connectiques requises, autant pour la ou les cartes graphiques que le disque dur et le système de refroidissement (ventilateurs et/ou watercooling).

Le boîtier

Considérez le boîtier comme la carrosserie d’une voiture. C’est lui qui va abriter le moteur de votre PC Gamer. Il doit de ce fait être beau et plus encore fonctionnel. Une fois reliés les uns aux autres, tous les composants mentionnés ci-dessus devront en effet prendre place dans un boîtier dont le format doit surtout respecter celui de la carte mère. Une carte mère ATX ne tiendra jamais dans un boîtier micro-ATX, et encore moins dans un mini-ITX. Au contraire, un boîtier ATX peut en général recueillir la plupart des cartes mères, quelles qu’en soient les dimensions. Si vous ne savez pas par où commencer votre sélection, basez-vous tout d’abord sur ce critère dimensionnel, puis focalisez-vous sur le refroidissement. Dans ce que nous appelons plus couramment une tour, le câblage doit être rigoureusement rangé de façon à favoriser la circulation de l’air et faciliter toute intervention de montage ou de nettoyage, ce qui se révélera plus simple si vous bénéficiez d’un volume important.

PC Gamer - Corsair
Crédits photo : Corsair

Combien coûte un PC Gamer ?

Il est tout simplement impossible de répondre précisément à cette question car cela dépend de divers paramètres tels que les jeux auxquels vous comptez jouer et l’évolutivité de votre configuration. Elle reste cependant légitime, en particulier si vous faites vos premiers pas dans le gaming. Si nous devions nous risquer à tout de même estimer un budget type, nous tablerions sur une fourchette minimale entre 800€ et 1000€. Avec une telle somme, il est très aisé de monter un PC Gamer plus que correct, avec une carte graphique de dernière génération et avec lequel vous pourrez vous amuser un moment. Inutile de préciser que vous ne pourrez pas prétendre au meilleur avec un budget inférieur, et encore moins avec une enveloppe limitée à 500€. Le but n’est pas de briser vos rêves mais de vous ouvrir les yeux sur ce que coûte réellement un PC Gamer. Si le prix d’un tel ordinateur vous semble abusif, rappelez-vous qu’il a vocation à évoluer en même temps que les technologies développées par les éditeurs de jeux vidéo, et ce tout en vous offrant une expérience de jeu personnalisée.

Ben

Passionné du web et plus globalement des nouvelles technologies, j'ai créé Geekn'stuff en 2020 pour vous proposer une immersion dans un monde aussi vaste qu'intéressant finalement loin d'être réservé aux geeks.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.